Le vin d’appellation Cote Rotie : Comment bien en profiter ?

La France se trouve dans le rang des plus grands producteurs de vin au monde. On y retrouve de nombreux vignobles qui produisent des vins aux propriétés exquises. Le vin d’appellation Cote Rotie est notamment un cru très apprécié. Découvrez l’essentiel sur cette boisson. Quelles sont les astuces pour bien en profiter ?

L’AOC Cote Rotie : Ce qu’il faut savoir !

La cote Rôtie est un vin d’appellation d’origine contrôlée produite dans la vallée de Rhône. Son vignoble s’étend sur une superficie estimée à environ 319 hectares. Il est implanté entre 180 et 235 mètres d’altitude. Le vignoble de la cote rôti couvre trois communes. On distingue Ampuis, Saint-Cyr-Sur-Rhône et Turpin-Semons.

L’AOC cote rotie est composée de 73 lieux-dits classés. Le vignoble de la cote rôti est considéré comme le plus ancien et le plus septentrional des cotes de Rhône. Les vins qui y sont produits sont recommandés pour leur grande finesse et leur qualité exceptionnelle. Le terroir présente certaines spécificités.

Champ de vigne

Les caractéristiques du terroir

Les vignes sont plantées sur des terrasses raides qui leur valent la désignation de « jardins perchés des cotes de Rhône ». C’est pour cette raison, qu’on dit le vignoble est implanté sur deux terroirs distincts. On distingue la côte brune située au nord et la cote blonde au sud.

Le premier est basé sur des micaschistes qui une fois décomposé donne des sols pierreux, argileux et riches en fer. Ces terres de couleur sombre sont stables. Le second terroir est implanté sur une roche mère majoritairement constituée de gneiss et légèrement de migmatites. Les sols sont sableux et pierreux.

Le vignoble est influencé par un climat « lyonnais » avec des périodes d’hivers tempérées et celles d’été chaud. Il faut noter que les vents du nord et du sud se complètent. En réalité, le climat allie la chaleur et le soleil du sud (méditerranéen) à l’humidité du nord (continental).

Les cépages utilisés

Deux cépages sont utilisés pour la fabrication du vin d’appellation côte Rôtie. Il s’agit de la Syrah et du Viognier. La Syrah est le cépage le plus utilisé des côtes-du-rhône septentrional. C’est un raisin de couleur rouge qui permet de produire des vins structurés avec un grand potentiel en arôme.

On distingue des notes de violettes, de fruits et d’épices. Ces boissons sont aussi très riches en tanins et très colorées. Le Viognier est un cépage local blanc. Il apporte au vin d’appellation cote rôtie de la féminité et de la complexité. Aussi, le Viognier se démarque par sa finesse.

Boire le vin en mangeant

La dégustation du vin cote rôtie

La cote rôtie est un vin de qualité exceptionnelle. À la vue, elle présente une robe soutenue qui évolue avec l’âge. Elle passe d’une nuance grenat à une nuance orangée à sa forte maturité. Ce vin présente une palette d’arômes complexes grâce aux cépages utilisés pour sa fabrication.

En bouche, la cote rôtie reste très fine et donc très élégante. Sa richesse en tanins lui confère une authenticité. Le vin d’appellation est très moelleux et rond lorsqu’il atteint une bonne maturité.

Les accords mets-vin avec un Cote Rotie

Pour explorer toute la richesse et la grandeur du vin d’appellation d’origine contrôlée cote rôtie, il est recommandé de privilégier les bons accords mets-vins. Il faut noter qu’il s’accompagne aussi bien en apéritif, qu’en entrée et qu’en plat de résistance. Optez pour du petit gibier ou de la viande rouge.

Vous pouvez aussi accorder ce vin avec la terrine, les pigeons aux épices, les crêpes aux champignons, etc. Pour consommer le vin d’appellation d’origine contrôlée cote rôtie, veillez à ce qu’il soit à la température idéale : entre 16 °C et 18 °C. Aussi, privilégiez les millésimes des années 2015 et 2017.

Retour haut de page