Investissement au Luxembourg – Comment et Pourquoi Faire ce Choix ?

Dans une situation croissante d’incertitude économique, les investisseurs sont déroutés. C’est dans ce contexte que l’investissement au Luxembourg se présente comme la meilleure solution. Même en étant un résident fiscal français, vous pouvez y faire quelques investissements, à condition de savoir vous y prendre. Voici quelques atouts de l’investissement au Luxembourg et comment procéder pour le faire.

Où placer de l’argent au Luxembourg ?

Financer sa startup ou son entreprise avec un prêt d'honneur c'est quoi ?

Les possibilités de faire un placement au Luxembourg sont énormes. La solution la plus simple est l’assurance-vie. Plusieurs compagnies vous donnent la possibilité de faire ce placement. De ce fait, pensez à l’assurance-vie pour investir au Luxembourg, en l’occurrence l’assurance-vie Athos Luxembourg.

Avec cette assurance-vie, les frais d’entrée sont à 0%. D’ailleurs, son offre est la plus complète sur tout le marché (14 contrats luxembourgeois pour votre assurance-vie).

Comment placer ses investissements au Luxembourg ?

L’investissement au Luxembourg est un placement taillé pour ceux qui disposent d’un patrimoine important et souhaitent le placer avec d’excellentes conditions. Avant de penser à des solutions d’investissement, la première des choses est d’ouvrir un compte bancaire dans le pays. Cela facilite les démarches pour le placement.

La meilleure façon de placer ses investissements au Luxembourg est de suivre les conseils avisés des professionnels du marché. De ce fait, afin d’être accompagné pour vos investissements, rejoignez le club Athos Invest, des investisseurs en Private Equity.

Pourquoi placer au Luxembourg ?

Cahier calculette investissement financement et placement

Plusieurs raisons justifient la nécessité d’un placement au Luxembourg. En dehors des taux qui sont plus intéressants qu’en France, voici quelques autres avantages.

Un contrat multidevise luxembourgeois

L’assurance-vie luxembourgeoise est un contrat multidevise qui favorise la diversification financière. Autrement, vous pouvez investir dans la devise que vous voulez. Cela peut être en Euro, en Francs suisses, en Livre sterling ou encore en Dollars.

La souplesse de la règlementation au Luxembourg

L’assurance-vie luxembourgeoise offre des opportunités de gestion plus souple qu’en France. En effet, la règlementation définit une classification ou une segmentation en fonction du montant investi. Elle vous offre plusieurs supports d’investissements. C’est l’exemple du fonds interne dédié permettant d’avoir accès à une gamme complète de produits.

Par ailleurs, les fonds internes collectifs sont internes aux compagnies. Ils sont accessibles aux investisseurs. La politique ou la gestion définie dans le contrat est en adéquation avec le profil de risque de chaque investisseur.

L’absence d’ISF pour les non-résidents français

L’ISF est souvent considéré comme une exception française vu qu’il n’est pas imposé dans d’autres pays. Mais dans le cadre d’une assurance-vie luxembourgeoise, vous pouvez bénéficier d’une exonération pendant 5 ans. La seule condition, c’est que le particulier n’ait pas été résident fiscal français au cours des 5 années précédentes.

La neutralité fiscale du Luxembourg

La fiscalité du Luxembourg est neutre puisqu’elle n’impose pas de plus-values sur les placements des souscripteurs. La seule imposition applicable est donc celle de votre pays de résidence.

La dilution du risque

Le fonctionnement de l’assurance-vie luxembourgeois facilite l’accès à des solutions complexes. Vous avez la possibilité de repartir vos placements auprès de plusieurs banques afin de réduire le risque de faillite.

L’autonomie du Luxembourg face à la BCE

Le Luxembourg possède sa propre banque : la BCL. Il dispose donc de l’indépendance institutionnelle, opérationnelle et financière pour accomplir les missions qui lui incombent. C’est un atout non négligeable.

Comment déclarer ses investissements au Luxembourg en tant que non-résident ?

Les non-résidents soumis à une obligation fiscale au Luxembourg sont tenus de déclarer leurs investissements en déposant le formulaire 100 (déclaration d’impôt). Indépendamment de son adresse, une personne physique est considérée, comme non-résident du moment qu’elle dispose d’un centre d’intérêt vital à l’étranger, hors du Luxembourg.

Même s’il n’est pas soumis à l’obligation fiscale, le non-résident peut effectuer une déclaration d’impôt. Cela permet de régulariser ses retenues d’impôt opérées. Dans certains cas, le non-résident peut remettre, au lieu de la déclaration d’impôt, un décompte annuel.

Retour haut de page