Comment se Lancer dans l’Investissement Locatif ?

À cause des nombreux avantages qu’il propose, le secteur de l’immobilier locatif séduit de plus en plus d’investisseurs. Toutefois, malgré ces avantages, vous devez maîtriser certaines règles et éviter certains pièges pour être sûr de réussir votre investissement locatif. Voici quelques conseils pour bien débuter dans l’immobilier locatif.

Formez-vous en investissement locatif

Même si de nombreuses personnes arrivent à s’en sortir sans aucune base théorique, peut-être sous l’effet de la chance, il vous est vivement recommandé de vous former en immobilier et en investissement locatif. Ainsi, vous mettrez toutes les chances de votre côté et limiterez considérablement les risques.

Toutefois, notez qu’il n’est pas question de suivre un programme de formation rigoureux étalé sur plusieurs mois. Prenez juste le temps de bien vous documenter sur le sujet en parcourant divers sites et forums sur internet.

Définissez bien votre cible

Fléchette enfoncée dans une cible

Comme vous le savez sûrement, l’emplacement d’un bien immobilier est l’un des principaux critères qui permettent d’évaluer sa rentabilité. D’un autre côté, sachez que vous devez être en mesure d’adapter l’emplacement à votre cible.

Raison pour laquelle avant de choisir l’emplacement idéal de votre bien immobilier, vous devez définir clairement à qui vous souhaitez louer votre logement. Étudiants ? Familles nombreuses ? Jeunes travailleurs ? C’est à vous de voir, sachant que chacun de ces types de cible a ses propres avantages et inconvénients.

À titre d’exemple, lorsque votre cible est constituée d’étudiants, notez que les loyers seront régulièrement versés (car généralement assurés par la caution parentale). Toutefois, les étudiants restent rarement longtemps dans un logement, et de ce fait, vous aurez à chercher de nouveaux locataires très fréquemment.

Trouvez des vendeurs motivés à vendre

Visez de gros bénéfices au moment de l’achat du bien, afin de gagner rapidement beaucoup d’argent dans l’immobilier locatif. En d’autres termes, il est capital pour votre projet d’acheter le bien immobilier à un prix intéressant.

L’idéal est donc de cibler un vendeur qui est en mesure de céder son bien à un prix inférieur à la moyenne affichée dans la région. Le meilleur moyen d’y parvenir est de vous tourner vers des vendeurs motivés à vendre, car ceux-ci étant plus conciliants, vous aurez beaucoup plus de chance de tirer un prix avantageux.

Faites beaucoup de recherches et de visites

Cahier calculette investissement financement et placement

Avant de vous décider à acheter un bien immobilier, prenez toujours la peine de faire de nombreuses visites, et prenez le temps de comparer différents biens, pour être sûr de faire le choix idéal. Définissez clairement les caractéristiques du logement que vous recherchez, et utilisez-les comme éléments de comparaison des différents biens visités.

En plus de descentes sur le terrain, n’oubliez pas d’utiliser des outils comme internet (en vous rendant sur des sites d’annonces) et les agences immobilières. Si vous n’avez pas beaucoup de temps à consacrer à la recherche et ne voulez pas vous casser la tête, confiez la tâche à un agent immobilier ou tout autre professionnel du domaine.

Définir le budget de votre investissement locatif

Financer sa structure d'entreprise

Lorsque vous cherchez à investir dans un bien locatif, il est important d’avoir un budget clair en tête. Vous devez savoir combien vous pouvez vous permettre de dépenser pour la propriété, ainsi que combien vous pouvez vous permettre de perdre si les choses ne se passent pas comme prévu.

Il existe donc des directives générales qui peuvent être suivies afin de créer un budget réaliste et efficace pour un investissement locatif

La première étape consiste à déterminer le retour sur investissement (ROI) attendu pour le bien. Pour ce faire, il suffit de rechercher des biens comparables dans la région et de calculer le retour sur investissement moyen.

Une fois que le retour sur investissement attendu est connu, il peut être utilisé pour estimer le revenu potentiel du loyer et calculer le pourcentage de ce revenu qui doit être réinvesti dans la propriété pour l’entretien et les améliorations.

Ensuite vient le moment de définir le montant du prêt que vous allez devoir demander. Pour cela le mieux est de passer par la bonne calculette pour votre projet immobilier, tout en faisant appel au simulateur du service financement habitat du Crédit Agricole.

Ainsi en ayant une idée clair de votre budget et du prêt que vous allez devoir demander vous vous y retrouverez mieux pour gérer votre investissement locatif.

Retour haut de page