Comment lire les étiquettes des produits cosmétiques ?

Choisir les bons produits de soins de la peau est l’une des principales préoccupations des consommateurs. Nous sommes attentifs non seulement aux avantages des produits achetés, mais aussi aux ingrédients utilisés dans la formulation et à leurs quantités. L’étiquetage des produits cosmétiques vous permet de trouver toutes les informations sur leurs avantages, le mode d’emploi et les ingrédients qu’ils contiennent.

Qu’est-ce que l’INCI et quelles sont ses règles de base ?

En cosmétique, il est essentiel de détailler les ingrédients utilisés dans les produits dans la rubrique « ingrédients ». L’INCI (International Nomenclature of Cosmetic Ingredient) est une nomenclature qui est née de la nécessité de créer un système standard international pour réglementer la terminologie utilisée dans les cosmétiques. À cette fin, les noms scientifiques des ingrédients en latin et les noms anglais des dérivés ou des ingrédients chimiques sont utilisés.

La terminologie comporte quelques règles générales que toute entreprise et fabricant d’étiquettes de cosmétiques doivent suivre : Tous les ingrédients utilisés dans la formulation doivent être énumérés sous la rubrique « ingrédients ». Dans de nombreux produits, le mot INCI peut également être trouvé entre parenthèses.

Les ingrédients de la composition sont énumérés par ordre décroissant. Les premiers ingrédients mentionnés sont ceux que l’on retrouve dans la formulation en plus grande quantité. Les composants d’origine chimique sont nommés en anglais.

Pour les ingrédients extraits de plantes et n’ayant subi aucune altération chimique, le genre et l’espèce sont identifiés en latin, suivis de la partie de la plante dont ils proviennent (feuilles, tiges, racines, graines…) et du type de préparation tel que huile, extrait en poudre, jus… Les substances botaniques qui ont été modifiées chimiquement sont énumérées en anglais, tout comme les ingrédients d’origine chimique.

Les colorants dans les cosmétiques sont identifiés par la norme CI (Colour Index Internation) suivie du numéro de la couleur. Les ingrédients tels que le carmin, lorsqu’ils sont considérés comme un agent colorant, doivent être mentionnés avec le code couleur sans qu’il soit nécessaire de préciser qu’il s’agit de carmin. Les nanoparticules et les nanomatériaux doivent être identifiés dans la liste par le préfixe « nano ».

Femme qui utilise des cosmétiques dont elle connait la composition

Autres règles pour bien lire les étiquettes des cosmétiques

Il convient de noter que, bien que les ingrédients soient énumérés dans l’ordre de la plus grande à la plus petite quantité, les substances dont la concentration est inférieure à 1 % peuvent être énumérées sans ordre.

Les huiles essentielles ont une composition complexe. Et bien qu’il s’agisse d’un produit naturel, elles possèdent certains composants qui peuvent provoquer une sensibilité cutanée, tels que le limonène, le linalol, le géraniol, le citral. Bien qu’il ne s’agisse pas d’ingrédients ajoutés, il est essentiel de nommer ces composants dans l’INCI.

En outre, dans l’INCI, les substances botaniques utilisées font référence à l’ingrédient végétal dont elles ont été extraites, sans référence aux diluants ou solvants qui peuvent être présents dans l’extraction.

Bien qu’il soit nécessaire d’indiquer tous les ingrédients de la formulation, il existe des composants tels que le parfum pour lesquels il n’est pas nécessaire d’énumérer les ingrédients qui le composent. Cela pourrait être dû à des raisons de confidentialité.

Retour haut de page