Comment Fonctionnent les CPF ?

Les CPF (comptes personnels de formation) permettent de financer des formations utiles à l’économie actuelle et future et aux termes desquelles un document de fin de formation est délivrable. Toute personne habilitée à pouvoir exercer un emploi devrait donc en bénéficier. Pour bien exploiter les CPF il est indispensable de connaître leur fonctionnement.

Ouverture d’un CPF

Le CPF est automatiquement ouvrable dès votre entrée sur le marché de l’emploi (être âgé de 16 ans au minimum). Néanmoins, toute personne âgée de 15 ans possédant un contrat de professionnalisation peut ouvrir un CPF.

La création du compte se fait sur le site Moncompteformation.gouv.fr ou sur l’application Mon Compte Formation disponible sur L’App Store ou sur Google Play. Il sera indispensable pour vous de posséder un numéro de sécurité sociale et une adresse électronique valides.

Toutefois, lors de la création du compte, vous serez appelé à renseigner quelques informations personnelles, notamment votre niveau qualification, votre numéro de téléphone, vos coordonnées et un mot de passe qui devra rester confidentiel. L’activation du CPF est personnelle.

Approvisionnement d’un CPF

Les CPF sont approvisionnés le 1er janvier de chaque année par rapport à l’année de service. Ils sont crédités en fonction de votre situation professionnelle et l’approvisionnement se fait par l’employeur à un taux variant en fonction de son nombre d’employés.

Si vous êtes salarié dans le secteur privé, le CPF est alimenté d’un montant allant de 500 à 5000 € par an. Pour le personnel du secteur public, le CPF est rempli en heures, soit de 25 à 150 heures pour l’année.

Notez que le changement de secteur d’activité est aussi pris en considération : il est possible de convertir vos crédits d’heures en euros et inversement, dans la limite du plafond. Ainsi, lorsque vous changez de secteur d’activité, vos crédits peuvent être convertis suivant la formule : 1 heure équivaut à 15 €.

Débit d’un CPF

Le CPF ne peut pas être débité sans l’accord du titulaire du compte. Il est débité pour financer une formation choisie par le propriétaire suivant des critères bien définis et avec l’accord de l’employeur si nécessaire. Il s’agit ici de se former afin d’acquérir de nouvelles compétences ou de faire un accompagnement à la VAE (validation des acquis de l’expérience) pour une meilleure performance.

Les crédits accumulés dans un CPF sont à usage personnel dont un tiers ne peut en aucun cas en bénéficier. Seul le titulaire du compte devra avoir accès à celui-ci.

Entretien et utilisation d’un CPF

Lorsque votre compte est régulièrement crédité, vous avez la possibilité de prendre connaissance du montant de vos droits de formation. En fonction du coût, vous pouvez alors choisir une formation que vous allez suivre par le financement de votre CPF.

Le CPF est rattaché au salarié jusqu’à la retraite et est gelé lorsque celui-ci aura fait valoir tous ses droits à la retraite. Le service en ligne des CPF est disponible pour un accompagnement permanent. Le CPF est supprimé uniquement en cas de décès du titulaire du compte.

Les abondements

Il s’agit d’une aide financière que les employeurs ou organismes financiers peuvent ajouter à votre CPF. En fonction de la circonscription territoriale du bénéficiaire et de la formation que celui-ci envisage de faire, il existe des abondements dits « automatisés ». D’autres abondements sont classés obligatoires en fonction de l’accord passé entre le bénéficiaire et le financeur.

Retour haut de page