5 maladies qui peuvent apparaitre chez un chat âgé

Comme pour l’homme, le vieillissement du chat peut favoriser l’émergence de certains problèmes de santé. Nombreuses sont en effet les maladies susceptibles d’affecter un chat vieillissant.

L’insuffisance rénale, l’arthrose, le diabète, les tumeurs et l’hyperthyroïdie comptent parmi celles qui sont les plus récurrentes. En général, une surveillance des symptômes, un bilan de santé et des check-up réguliers de votre chat âgé sont conseillés pour les déceler et les prendre en charge précocement.

L’insuffisance rénale

C’est l’un des principaux soucis médicaux susceptibles d’apparaitre chez les chats âgés et peut leur être fatale, l’insuffisance rénale se traduit par une altération de la masse et des fonction rénales sous l’effet de l’âge. Les reins sont progressivement détruits et n’assurent plus leur rôle de filtration et d’élimination des déchets de votre chat.

Relativement discrète, la maladie se développe en silence chez le vieux chat et se dévoile généralement lorsqu’elle a atteint un stade chronique. Quelques symptômes spécifiques peuvent vous alerter de sa présence :

  • Un amaigrissement significatif,
  • Des vomissements,
  • L’anémie
  • Une baisse de l’appétit,
  • La déshydratation
  • L’halitose, etc.

Diagnostiquée à temps par le vétérinaire, l’insuffisance rénale peut rapidement être prise en charge pour aider votre animal à retrouver la forme et limiter la progression de la maladie.

L’arthrose

L’arthrose ou rhumatisme est une maladie typiquement liée au vieillissement qui affecte la locomotion de sa victime. Très courante chez les chats âgés, cette affection se traduit par l’usure des os et une dégénérescence progressive du cartilage, principalement au niveau des articulations.

L’arthrose peut s’avérer plus ou moins handicapante puisqu’elle limite la mobilité du chat. Selon la gravité, ce dernier aura plus ou moins de la peine à se déplacer. Les symptômes révélateurs de la maladie sont donc généralement les boiteries, des difficultés ou incapacités à se mouvoir, ainsi que des douleurs aux articulations.

Son diagnostic repose principalement sur un examen radiographique. Celui-ci permet de mettre en évidence d’éventuelles lésions d’arthrose et de s’assurer que les boiteries et douleurs articulaires ne sont pas dues à d’autres causes. Le vétérinaire peut le cas échéant, prescrire un traitement adéquat pour freiner la progression de l’arthrose, des antalgiques, voire une alimentation spécifique pour votre chat âgé.

Le diabète du chat

C’est une maladie fréquente chez les chats âgés mais qui ne leur est pas exclusive. En effet, le diabète peut se manifester chez le chat à toutes les étapes de sa vie, sous l’influence d’une alimentation de mauvaise qualité ou particulièrement riche en glucides, notamment.

Cela dit, pour le chat ayant vieilli, l’on pense que l’apparition du diabète serait favorisée par l’arrêt de sécrétion d’insuline par le pancréas. Par conséquent, le chat n’est plus en mesure de réguler le taux de glucose dans son sang qui connait alors une hausse significative.

Les symptômes de la maladie sont divers. Ils incluent globalement une augmentation considérable de la soif, une tendance à beaucoup uriner, le surpoids, un fort appétit, voire une perte d’appétit suivie d’un amaigrissement. Seul un diagnostic vétérinaire permet d’établir la maladie. Le traitement quant à lui repose sur des injections d’insuline combinées à une alimentation de qualité.

Les tumeurs

Les tumeurs ou polypes sont des excroissances de tissus localisées, consécutives à un dérèglement de l’activité cellulaire. Elles peuvent être bénignes ou malignes (cancéreuses) et toucher divers organes ou parties du corps de votre chat. Selon l’emplacement de la masse tumorale, l’on peut distinguer les tumeurs : pulmonaires, intestinales, cérébrales, mammaires ou cutanées, etc.

Elles se traduisent plus souvent par la formation d’une masse plus ou moins volumineuses dans la zone affectée. Des symptômes associés peuvent inclure une perte de poids anormale, une réduction de l’appétit, ainsi qu’une baisse de la forme du chat.

Notez que la prise en charge peut varier en fonction de la nature de la tumeur et son emplacement. Le traitement implique généralement une intervention chirurgicale et/ou une chimiothérapie.

L’hyperthyroïdie

C’est une maladie hormonale qui se reconcentre essentiellement chez les chats âgés et se caractérise par un dérèglement du fonctionnement de la tyroïde. Elle accélère le métabolisme de votre chat, contraint à manger excessivement pour compenser la dépense calorique induite. La maladie est relativement facile à identifier, le chat atteint faisant preuve de boulimie. De même qu’une perte de poids significative en dépit des grosses quantités de nourritures avalées. Mais aussi, des diarrhées et vomissements. De tels symptômes doivent vous alerter et vous inciter à consulter un vétérinaire pour une prise en charge de votre petit félin.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Retour haut de page